Recherche de masques pour la Mauritanie

Publiée le 09/07/2020

Recherche de masques pour la Mauritanie

Évolution à la hausse de la pandémie

Pendant  une période de plusieurs semaines d'avril à début mai, le virus a peu circulé : on dénombrait seulement 6 cas et 1 décès.

Puis subitement la contamination a repris pour des raisons mal connues. Le pouvoir en place avait pourtant pris des mesures draconiennes de fermeture des écoles, de couvre-feu à 18 heures le soir, de fermeture des frontières et d'isolement systématique des cas positifs et des contacts.

Plusieurs personnes, dans nos relations, ont contracté la maladie dont le Directeur de l'Hôpital National de Nouakchott et son gestionnaire.

Au 26 juin, le Ministère de la santé a recensé 168 cas nouveaux pour une seule journée, portant ainsi le nombre de cas total à 3 907 et à 120 décès.  Cela parait peu mais n’oublions pas que la population totale n'est que de quatre millions d'habitants, dont un million à Nouakchott qui concentre le plus grand nombre de cas du fait d'un brassage assez important de la population, ce qui n'est pas le cas en zone rurale.

Manque de masque pour les populations

Il a été rendu obligatoire, mais les habitants doivent les acheter. Il n'y a pas d'administration centralisatrice de distribution de masques, ce sont les acteurs locaux, mairies notamment qui assurent cette distribution.

Par ailleurs concernant l'approvisionnement, il est assuré par des commerçants qui font fabriquer sur place et achètent à l'importation. Les prix varient de 30 MRO (0.70 € ) en jetable et à 50 MRO (1.20€) en tissu.

L'Etat a pourtant fait des efforts pour les plus pauvres. Il a identifié 280 000 familles à qui il a donné une somme d'argent 2 250 MRO (55 €) en vue de palier aux fortes difficultés économiques (forte diminution des emplois informels) . Cependant ces familles ont tendance à acheter en priorité des denrées alimentaires pensant que se nourrir est peut être plus important que se soigner.

En l'état actuel nous avons une demande pressante de masques émanant du maire de Boutilimit et des quartiers les plus pauvres de Nouakchott (El Mina, Arafat, Ryad).

Nous sommes en relation avec l'Union des Industries Textiles en France  (UIT) , un fabricant nous a donné 1 000 masques , c'est peu mais c'est un début.

Il serait opportun de mener une action de plus grande envergure avec un achat significatif de masques en tissu homologué, à préférer aux jetables qui demeurent  un désastre écologique.

Nous sommes donc en recherche soit en dons de masques soit en financements en vue d'en acquérir dans les entreprises qui en ont fabriqué.

Merci de nous contacter si vous souhaitez participer à l’opération.

Jardins d'Espoirs
ADHÉRENT

Jardins d'Espoirs

5 Rue de Bel Air, 49124 Le Plessis Grammoire

Site Web

Type de structure : Association locale non affiliée au niveau national
Représentant : M. Michel Brard (Président)
Pays d’intervention : Mauritanie
Secteur(s) d'intervention : Énergie, Santé

Jardins d'Espoirs vise à contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations de pays ou de régions connaissant des situations de difficultés ou de détresse, à travers la mise en place ou le soutien de projets de développement local, d'ordre économique, médical, éducatif et culturel.

Pays de la Loire Coopération Internationale

Pays de la Loire Coopération Internationale est le réseau régional multi-acteurs des Pays de la Loire. Il soutient les acteurs de la coopération internationale en Pays de la Loire au service d’actions de coopération internationale plus efficaces et plus pérennes. Il favorise l’ouverture à l’international des habitants des Pays de la Loire.

Informations pratiques

Siège social : 83 rue du Mail 49100 ANGERS

Email : contact@paysdelaloire-cooperation-internationale.org

Téléphone : 0241359300

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Région Pays de La Loire