Recherche de partenaires – Sport for us – Cameroun

Publié le 11/06/2021

Type de structure : ONG
Zone d’intervention : Cameroun
Thématique
: Sport

Les sociétés occidentales, qu'elles soient européennes ou nord-américaines, disposent d'enquêtes régulières auprès de leurs populations afin de connaître les taux de pratique sportive ainsi que, de manière plus qualitative, les grandes caractéristiques des activités sportives et de loisir pratiquées. En comparaison, ce type d'informations collectées auprès des usagers manque cruellement pour d'autres sociétés telles que les sociétés africaines. Rendre compte d'un point de vue quantitatif de la pratique sportive d'une population est une préoccupation présente dans divers pays (Canada, Angleterre, Espagne, France…), ceci de manière régulière (à l'échelle des olympiades), irrégulières ou en lien avec des problématiques d'éducation ou de santé. De profondes différences existent cependant entre les pays qui enquêtent auprès de la population ou auprès des organisations qui gèrent le sport quelles qu'elles soient. En effet, d'un côté les recherches mesurent toutes les pratiques physiques formelles et informelles dites auto-organisées (Chantelat, 1996a), de l'autre seul le versant organisé, institutionnel est identifié. Par exemple, selon l'une des très rares études disponibles en la matière sur la situation du sport dans les pays les moins avancés, réalisée en 1995 par l'UNESCO auprès des instances gouvernementales de 48 pays (33 pays d'Afrique, 1 en Amérique et 14 dans la région Asie Pacifique), les taux de pratiques sportives sont jugés très bas en Afrique.

Ceci serait dû notamment « à la faible présence de l'éducation physique et du sport (EPS) à l'école, à une pénurie de maître d'EPS et d'entraîneurs ainsi qu'à un manque flagrant d'équipements sportifs, notamment pour les sports qui nécessitent des installations sophistiquées » (Chapelet, 2005). La question est alors de savoir si ce mode d'investigation permet de rendre compte d'un taux de pratique sportive ou d'un taux d'encadrement voire d'organisation de la pratique sportive à l'échelle d'un pays. Au-delà de cette étude, il n'existe pas, à notre connaissance, d'enquêtes nationales sur les pratiques physiques et sportives auprès de la population pour une très grande partie des pays en voie de développement. Développer des pratiques d'APS nécessite d'une part de mieux connaître la réalité de la couverture des territoires en équipements sportifs et d'autre part de la mettre en relation avec l'adéquation entre besoins/demandes et offres de pratiques. Les enjeux de l'accès du plus grand nombre aux pratiques d'APS sont importants : retisser des liens sociaux, construire une culture sportive pour toutes et tous, proposer des opportunités actives de se découvrir, de s'engager, mais aussi inciter à se maintenir en bonne santé tout au long de sa vie. La ville de Yaoundé (Cameroun) connaît une faiblesse institutionnelle dans la structuration des équipements sportifs locaux par rapport à la population. Cela n’empêche pas la tenue d’activités sportives. La pratique du sport encourage les gens à chercher eux-mêmes un espace pour pratiquer. Ils se tournent vers les propriétaires d’installations sportives privées, reconvertissent des zones urbaines désaffectées ou occupent des équipements urbains tels que trottoirs, parkings, ronds-points, etc. Ils créent de nouvelles relations spatiales soutenues par des mécanismes d’auto-organisation de la pratique sportive. A cela s'ajoute un manque criard d'organisation du sport à l'échelle nationale ce qui entraine un nombre non négligeable de carences et qui impacte fortement la société. Créer de nouveaux espaces sportifs et organiser au niveau local une politique sportive cohérente semble être une solution adaptée aux réalités des pays en développement un partenariat exécutifs communaux et société civile pour la promotion du sport comme vecteur de développement.

L’Association et ses objectifs

Plus qu'une association SPORT FOR US est une initiative.

SPORT FOR US réaffirme le rôle primordial que peut jouer l'activité physique et sportive au service de toutes et tous, pour peu que l'on accepte d'identifier les ressources, les capacités de mises en réseau de chaque territoire, les motivations des actrices et acteurs, dans leur diversité, et que prime l'intérêt général, celui des personnes, encore trop souvent empêchées dans leur envie de pratique. Agir dans la proximité, accompagner les professionnels et bénévoles, femmes et hommes, assurer des passerelles et des continuités, constituent autant de leviers potentiels permettant à notre société et aux personnes qui la composent de progresser vers plus d'égalité dans l'accès aux pratiques d'APS, dans une optique de développement durable.

Les équipements sportifs, espaces et sites de pratiques ont des implications fortes dans les domaines les plus variés : sport, loisirs, tourisme, enseignement, insertion, cohésion sociale, économie, santé, aménagement du territoire. Ils sont essentiels pour le développement du sport et ont une incidence directe sur la qualité des pratiques et leur gestion. Leur construction, mise aux normes, rénovation, entretien et exploitation demandent souvent de lourds moyens financiers SPORT FOR US se propose de mettre en avant tout son entregent et son réseau pour optimiser l'implantation territoriale des équipements sportifs

Pour permettre :

  • la satisfaction de l'ensemble de la population et des pratiquants,
  • l'optimisation de l'utilisation des moyens publics,
  • le plein emploi des équipements sportifs,
  • l'impératif de solidarité entre les territoires

SportFor US se veut dans un environnement ou la couverture des équipements sportifs limitent la pratique des APS le Porte étendard d'une nouvelle vision su sport. Derrière la création et la rénovation des aires de sport , SPORT FOR US et ses partenaires veulent faire avancer les choses avec l'organisation de championnats locaux inter quartiers qui donnerait lieu à des finales d'arrondissements puis des finales départementales dans plusieurs disciplines . Les enjeux de l'accès du plus grand nombre aux pratiques d'APS sont importants :

  • retisser des liens sociaux, lutter contre les inégalités d'accès
  • s'engager, se faire plaisir
  • se construire et inciter à se maintenir en bonne santé tout au long de sa vie.
  • SPORTFOR US fait, pour y parvenir, des préconisations déclinées en cinq axes : mobiliser la population et co-construire un projet sportif de territoire ; favoriser le développement de la pratique d'APS partout et en tout temps ; remédier aux principales insuffisances en matière d'équipements sportifs et améliorer leur utilisation ; conforter l'accompagnement à tous les âges de la vie, prévoir des stratégies renforcées pour certains publics et miser sur la formation ; renforcer la prise en compte durable des pratiques d'APS dans l'urbanisme et l'espace public.

Email: sportforusassociation@gmail.com

Le réseau Pays de la Loire Coopération Internationale publie des propositions de structures dans une bourse aux partenariats, pour ses membres.
Attention, les structures présentées dans la bourse aux partenariats ne sauraient engager Pays de la Loire Coopération Internationale. Le réseau se fait uniquement le relai de ces structures.

Documents associés

Pays de la Loire Coopération Internationale

Pays de la Loire Coopération Internationale est le réseau régional multi-acteurs des Pays de la Loire. Il soutient les acteurs de la coopération internationale en Pays de la Loire au service d’actions de coopération internationale plus efficaces et plus pérennes. Il favorise l’ouverture à l’international des habitants des Pays de la Loire.

Informations pratiques

Siège social : 83 rue du Mail 49100 ANGERS

Email : contact@paysdelaloire-cooperation-internationale.org

Téléphone : 0241359300

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Agence Française de Développement
Région Pays de La Loire
Agence de l'Eau Loire-Bretagne
Service Civique
Fonds pour le développement de la vie associative