LANDA. Ou le développement au pays des Kabyes

Domaine de l'éducation :

 

Le canton de LANDA, comme ailleurs au TOGO, a connu une forte amélioration de l'accès à d'éducation primaire (85,5%) grâce à la gratuité de l'école primaire. L ‘accès au collège et lycée est toutefois plus difficile (49%) avec des inégalités hommes/femmes. Aujourd'hui, le canton compte 6 écoles primaires, 2 CEG et un lycée. Cette couverture ne permet pourtant pas de faire face à la demande : classes surchargées (jusqu'à 150 élèves par classe), pas de lavabos, de latrines, manque de mobilier (tables, chaises), d'outils pédagogiques, d'équipement multimédia &informatique…Tout manque !!!

 

49% de la population reste in alphabétisée… Ceci à nécessairement une incidence sur le développement du canton par la suite ; sur la professionnalisation, la créativité, les progrès sanitaires, une meilleure compréhension de l'environnement et des divers enjeux

 

Domaine de la santé :

 

L'espérance de vie au Togo est de 65 ans. La principale cause de mortalité est le paludisme, et dans une moindre mesure les maux de ventre (liés à l'insalubrité : eau et mauvaises conditions d'hygiène). Rénové en 2014, le dispensaire dispose d'un seul assistant médical, une sage femme, une infirmière pour 10 000 habitants !!!! Manque d'infrastructures (table d'accouchement notamment) ni de disponibilité de médicaments…..

 

L'accès aux soins reste donc faible et la population doit se rendre à Kara ou Kétao dans l'espoir d'y avoir des soins.. Difficile pour les urgences !!!!

 

Domaine de l'économie

 

Permettre l'amélioration des outils de travail, l'achat de matières premières, d'intrants, nécessite un accès au crédit. Or, à LANDA, c'est compliqué. Les agences de micro finances sont à KARA ; Et les dossiers des groupements sont souvent refusés. L'absence de plan comptable et/ou de Business Plan peut en être une des causes. De même, le Fond National de Finances Inclusives à réduit son activité du fait de non remboursement de certaines créances. Des groupements ont mis en place des tontines mais les taux sont généralement très élevés.

Contexte

Nous voici au Togo. Onzième pays le plus pauvre du monde. Dans la zone de Kara. Le canton de Landa est situé à 400 km au Nord de Lomé, dans une des régions les plus démunies du Togo. Canton composé de 6 villages et d'une population de 10 000 habitants dont 3 000 jeunes. Territoire à dominante agricole, il souffre d'un manque cruel des services de base : accès à l'eau, aux soins, à l'éducation, à l'électricité. Sur le plan économique, les productions agricoles souffrent d'un manque d'infrastructures pour transporter ces marchandises, d'un manque d'unités de transformation, de difficulté d'accès au crédit, aux intrants, aux lieux de stockage (intrants / céréales..). Par ailleurs la démographie accentue la pauvreté (accès aux terres). Sans oublier l'effet du changement climatique qui se fait sentir de plus en plus, bien évidement. Des activités tertiaires susceptibles de retenir les jeunes font aussi totalement défaut. De ce fait, l'exode rural est très important, réduisant ainsi les opportunités de développement du canton. Il dispose cependant d'atouts. A mi- chemin entre deux villes ( Kara à 30 km, capitale régionale, et Kétao) Landa fait figure de grenier agricole. La poterie et le tissage représentent un potentiel également. Très belle région à forte valeur culturelle et traditionnelle, elle pourrait aussi attirer le tourisme

La chance actuelle de LANDA réside dans l'appui de l'association des cadres originaires de LANDA qui, non seulement aident à son développement, mais, ont fait élaborer un plan de développement cantonal. Support précieux, offrant une vision à dix ans, des divers axes à développer. Donnant ainsi une connaissance du contexte, des acteurs, avec une transparence, une légitimité  assurée, tout autant qu'un appui à haut niveau ainsi qu'à l'échelle locale.

 

Partenaires locaux

  • ONG Jeunes Verts Togo : porteur de projet
  • AC LANDA : association des cadres de LANDA
  • CREDIT'S MINES : association de micro financement. Travaille en partenariat avec ADESI, association locale du Togo
  • ADESI Partenaire local en micro financement
  • Guillaume QUELIN, consultant international co-auteur de la rédaction du Plan de développement Cantonal
  • FILTRAO AQUASANTE : entreprise togolaise fabriquant de filtres à eau. De plus très impliqué auprès des populations!

Objectifs du projet

  • Appuyer le corps enseignant en lui fournissant du matériel pédagogique dans au moins trois établissements scolaires dont le lycée
  • Aider  le dispensaire au plus urgent : les médicaments et le petit matériel, hélas seul à notre portée financière… (Nous ne disposons que de fonds propres.)
  • Distribuer des filtraos dans les écoles. Ceci a une forte incidence ; moins d'enfants malades, moins d'absentéisme, une éducation sanitaire à partir des filtres qui deviennent des outils pédagogiques, une sensibilisation à l‘eau potable bien au-delà des seuls enfants scolarisés, les forêts protégées, du travail aux fabricants locaux
  • Permettre l'accès au crédit  pour donner une impulsion et un soutien aux porteurs de projets grâce au savoir faire de notre partenaire Crédit's Mines (10 ans d'expérience, 78 caisses ouvertes, 2233 projets financés à ce jour) ; il n'œuvre qu'au TOGO.

 

Au total améliorer la santé de la population, et par l'enseignement, sensibiliser, renforcer les capacités des jeunes pour améliorer l'ensemble de la vie collective. Et la vie en général en boostant les activités génératrices de revenu.

Activités

  • Concertation avec les autorités locales et cantonales pour définir les priorités et besoins
  • Concertation avec nos partenaires pour définir les objectifs réalisables
  • Nouvelle concertation avec les responsables locaux (autorités, direction des écoles, responsables dispensaire) pour lister les besoins
  • Recherche de fournisseurs, établissement de devis, sélection, achat et acheminement des fournitures et matériels
  • Organisation du séjour et  de la  remise  des dons
  • Pour les filtres : Identification des écoles, distribution des filtres sur les différentes localités et formation des enseignants à  l‘entretient des filtres.
  • Apprendre à connaître le fonctionnement de Crédit's Mines, rencontrer son partenaire togolais ADESI, conclure une convention de partenariat et poser auprès de lui nos objectifs

Résultats

Dans les écoles, distribution de :

  • 100 livres d'étude (français et anglais)
  • Matériel pédagogique (équerres, compas, règles,  rapporteurs, globes terrestres, papier)
  • Matériel informatique (2 ordinateurs, une imprimante/photocopieuse, un vidéo projecteur avec lecteur d'USB)
  • 9 filtraos distribués dans les écoles  élémentaires ce qui met à disposition des enfants 300 l à 600 l /jr eau potable. Et donc moins souvent malades. Evidemment c'est  encore trop peu….

 

Au dispensaire

Quantité de médicaments, sérums, vaccins, de première urgence et de grande nécessité sont à la disposition du personnel médical.                                                                                                         Les résultats sont remarquables d'après le chef de village : les malades reviennent au dispensaire. Une association caritative locale « MISSION » revient elle aussi. Et les villageois ont retrouvé confiance dans le personnel soignant. Les soins bénéficient également aux enfants des écoles. Et surtout, il semblerait que notre « deal » fonctionne : vendre les médicaments autant que possible dans le but de pouvoir constamment réapprovisionner la pharmacie. Et la rendre autonome. Cependant les enfants des écoles en ont le bénéfice à titre gratuit.             

 

Au village

Une caisse de crédit à été ouverte à Landa par l'association ADESI, partenaire de Crédits MINES. Un comité de gestion et un groupement de villageois composé des emprunteurs ont été mis en place. 20 femmes  ont pu bénéficier d'un prêt de 15 000 à 35 000FCFA (23 à 53€)  après sélection de leur dossiers  (agriculture, élevage, commerce.) Toutes activités génératrices de revenus. Les bonnes pratiques et le suivi sont assurés, d'une part par le comité de gestion de la caisse, et d'autre part par ADESI    

Projet En cours

Date de début : janvier 2019

Date de fin : novembre 2019

Pays d’intervention : Togo
Localité : Zone de KARA, préfecture de la BINAH, Canton de LANDA, Togo
Secteur(s) d'intervention : Action sociale, Croissance économique - Emploi, Éducation, Enseignement - Formation, Santé

Objectif(s) de Développement Durable

Budget : 5 500€

TÉLÉCHARGER LA FICHE DU PROJET
ADHÉRENT

VI-A-TOGO

14, rue philippe de vogue, 44210 PORNIC

Représentant : Mme Françoise MARTIN (Présidente)

Cette association a pour but la protection de la santé et d'aider au développement des communautés locales du Togo dans le respect et la promotion de la protection de l'environnement

Pays de la Loire Coopération Internationale

Pays de la Loire Coopération Internationale est le réseau régional multi-acteurs des Pays de la Loire. Il soutient les acteurs de la coopération internationale en Pays de la Loire au service d’actions de coopération internationale plus efficaces et plus pérennes. Il favorise l’ouverture à l’international des habitants des Pays de la Loire.

Informations pratiques

Siège social : 83 rue du Mail 49100 ANGERS

Email : contact@paysdelaloire-cooperation-internationale.org

Téléphone : 02 41 35 93 00

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Agence Française de Développement
Région Pays de La Loire
Agence de l'Eau Loire-Bretagne
Programme Solidarité-Eau
Agence Micro-Projets
Fond de Coopération de la Jeunesse et de l'Éducation Populaire
France Volontaires
Fonds pour le développement de la vie associative
Service Civique
Ministère de l'Éducation Nationale et de la Jeunesse
Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation
Angers Loire Métropole
Conférence Interrégionale des RRMA