Soutien au développement agricole

L'association Congo-Futur a pour objectif principal de soutenir financièrement et matériellement des initiatives locales de développement, en particulier dans le domaine agricole, en République du Congo (Congo-Brazzaville). L'association entend encourager le modèle coopératif, le mieux à même de dépasser les obstacles rencontrés par les porteurs de projets (pas ou peu d’épargne personnelle, un accès difficile au crédit, etc.).

Le projet de l'Association Congo-Futur (A.C.F.) consiste au développement d'activités agricoles génératrices de revenu pour les membres de la Coopérative Congo-Futur, une coopérative agricole locale soutenue depuis deux ans par l'association. Ce projet se déroule dans le département du Pool, dans les villages d'Impoh et Odziba et concerne les 24 membres de la coopérative. L'objectif de ce projet est de renforcer les productions déjà existantes de manioc à Impoh en rendant accessible des moyens, puis de développer une activité de transformation agroalimentaire (manioc en gari). Le projet prévoit ainsi d'ouvrir un atelier de transformation à Odziba et de former les membres de la coopérative à cette activité.

Le projet a pour finalité de valoriser les productions agricoles de la région et de pérenniser les activités de la coopérative. In fine, le projet permettra aux coopérateurs d'être rémunérés grâce à la vente de ces produits via différents canaux de distribution. Ce projet est essentiel, car il permet de reconstruire un tissu économique dans des zones rurales par des solutions concrètes, impliquant les populations locales et adaptées au contexte régional, ainsi que de permettre aux habitants d'atteindre une forme de souveraineté alimentaire, et une sécurité en matière de santé et d'éducation; mis à mal par le contexte politique.

Dans un territoire rural où insécurité alimentaire et pauvreté sont présentes, et où 95% de la population possède des compétences agricoles et souhaite travailler dans ce domaine, le développement d'une agriculture coopérative apparaît fondamental afin d'atteindre les objectifs que l'association et la coopérative se sont fixés. Le besoin de machines agricoles est l’un des trois besoins principaux du village, celui d'avoir un moyen de subsistance durable et fiable grâce à des activités agricoles productives. Il est également prévu dans les activités une formation sur la transformation de manioc en gari.

L'association soutient financièrement la coopérative pour lui permettre de développer ses capacités de production, de diversifier ses produits agricoles et de promouvoir le modèle coopérative. Ainsi la coopérative exploite :

  • du manioc pour le transformer en foufou et le revendre sur les marchés de Brazzaville
  • des arachides vendues sur les marchés de Brazzaville, dont une partie est aussi grillée puis revendue en France par l'association.

Notre projet a un lien avec la politique agricole du pays qui est gérée par le Ministère de l'Agriculture, de l'Élevage et de la Pêche. Celui-ci fait du secteur agricole “une priorité des priorités” pour la souveraineté alimentaire et la diversification de son économie. Il s'intègre dans le Plan National de Développement (PND) 2018-2022, référentiel national des politiques de développement du pays.

Contexte

L'économie du Congo-Brazza repose sur la production de pétrole, de ce fait, le pays est dépendant du cours des hydrocarbures qu'il ne maîtrise pas. La dette du pays s'élève à environ 110% du PIB (qui était de 12,7 milliards en 2019 (Banque Mondiale, 2019). Un grand nombre de fonctionnaires ne peuvent pas prétendre à un salaire et le pays importe majoritairement les denrées alimentaires dont les prix fluctuent grandement. La stratégie basée sur les hydrocarbures a freiné le développement des autres secteurs d'activité ainsi il y a peu d'acteurs dans l'économie locale et une grande partie de la population vit de l'agriculture vivrière et du secteur informel, particulièrement dans les zones rurales.

Malgré un fort potentiel agricole, 37,7% de la population Congolaise est sous-alimentée (FAO, 2020). Les conflits internes dans la région du Pool des années 90/2000 ont augmenté cette vulnérabilité économique et alimentaire. Les membres de la coopérative, bénéficiaires de notre projet, ont ainsi été dans l'obligation de se déplacer et se trouvent actuellement dans une situation de précarité. Les bénéficiaires n'avaient pas les moyens d'accéder aux terres et se sont donc regroupés pour mutualiser leurs forces. Ils ont débuté des productions de manioc et d'arachides dans le district de Ngabé. Cette zone du Pool permet une forte productivité agricole grâce à une climatologie favorable (bonne pluviométrie), une fertilité des sols et une liaison au marché le plus important du pays à Brazzaville via une route. La coopérative loue 25 hectares dans la région du Pool, le village d'Impoh est le plus proche des terres louées. La surface des terres disponibles est très importante dans cette zone, ce qui facilite grandement la possibilité de louer de nouveaux hectares et d’augmenter la production agricole de la coopérative au moment opportun.

Partenaires locaux

Le partenaire principal est la coopérative Congo Futur qui porte ce projet de développement agricole depuis 2 ans. Elle a déjà des compétences dans le domaine agricole, ayant déjà mené des activités de production de manioc et d'arachide.

La coopérative Congo-Futur est une coopérative agricole locale qui a pour but d’employer des personnes en situation vulnérable. Elle est basée en République du Congo, et a été fondée et enregistrée par la “Direction Générale de l’Agriculture” en août 2018 dans le village d'Ankoua, sous-préfecture d'Ignié, dans le département du Pool. C'est à l'origine une coopérative familiale qui a grandi à la suite d’une campagne d'adhésion auprès des populations vulnérables d'Impoh et de Brazzaville.

Objectifs du projet

L'objectif de ce projet est de renforcer les productions déjà existantes de manioc à Impoh en rendant accessible davantage de moyens matériels et financiers, puis de développer une activité de transformation agroalimentaire (manioc en gari). Le projet prévoit ainsi d'ouvrir un atelier de transformation à Odziba et de former les membres de la coopérative à cette activité. Le projet a pour finalité de valoriser les productions agricoles de la région et de pérenniser les activités de la coopérative. In fine, le projet permettra aux coopérateurs d'être rémunérés grâce à la vente de ces produits via différents canaux de distribution.

Le projet a pour objectif de contribuer à la diminution de la précarité des bénéficiaires.  À la vue des données récoltées, une évidence,  il existe une forme de pauvreté, et de précarité chez les plus vulnérables. L'objectif est d'agir sur les leviers qui permettent d'améliorer les conditions de vie. L' objectif est de développer une activité agricole génératrice de revenu pour les bénéficiaires. L'augmentation des revenus permettra aux bénéficiaires de diversifier leur nourriture, prendre en charge leurs dépenses de santé et d'éducation. 

Activités

  • Renforcer les productions déjà existantes de manioc à Impoh 
    développer une activité de transformation agroalimentaire (manioc en gari).
  • Valoriser les productions agricoles de la région et de pérenniser les activités de la coopérative.
  • Soutien d'une Activité Génératrice de Revenus: la production du manioc d'un hectare produit (tant de sac de foufou),
  • Vente  des produits agricoles aux marchés à Brazzaville. 

Résultats

D’ici deux ans :

  • renforcer les capacités des productions de la coopérative
  • développer une activité de transformation de manioc en gari
  • développer des circuits de distribution efficace pour la vente du Foufou et du Gari de la coopérative

Projet En cours

Date de début : avril 2020
Date de fin : décembre 2024

Pays d’intervention : Congo Brazzaville
Localité : Impoh, Odziba, République du Congo
Secteur(s) d'intervention : Action sociale, Agriculture - Souveraineté alimentaire, Croissance économique - Emploi, Égalité H-F, Enseignement - Formation

Objectif(s) de Développement Durable


Autre(s) financeur(s) : donateurs privés

TÉLÉCHARGER LA FICHE DU PROJET

Association Congo-Futur (A.C.F.)

9 rue des charmes, 85280 La Ferrière

Site Web

Représentant : M. Bienvenu KINZONZI (Président)

L'Association Congo-Futur est une association à but non lucratif qui relève de la loi du 1er juillet 1901. Les membres de l'association estiment qu'un soutien aux initiatives de développement du secteur agricole, ainsi qu'au système éducatif permettrait d'initier des changements essentiels pour améliorer les conditions de vie.

Pays de la Loire Coopération Internationale

Pays de la Loire Coopération Internationale est le réseau régional multi-acteurs des Pays de la Loire. Il soutient les acteurs de la coopération internationale en Pays de la Loire au service d’actions de coopération internationale plus efficaces et plus pérennes. Il favorise l’ouverture à l’international des habitants des Pays de la Loire.

Informations pratiques

Siège social : 83 rue du Mail 49100 ANGERS

Email : contact@paysdelaloire-cooperation-internationale.org

Téléphone : 02 41 35 93 00

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Agence Française de Développement
Région Pays de La Loire
Agence de l'Eau Loire-Bretagne
Programme Solidarité-Eau
Agence Micro-Projets
Fond de Coopération de la Jeunesse et de l'Éducation Populaire
France Volontaires
Fonds pour le développement de la vie associative
Service Civique
Ministère de l'Éducation Nationale et de la Jeunesse
Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation
Angers Loire Métropole
Conférence Interrégionale des RRMA