Projet Liban au collège Leo Delibes à Fresnay sur Sarthe

Publié le 21/06/2021

Qui suis-je?

Je m’appelle Lucille, j’ai 24 ans, et je suis en service civique depuis Décembre 2020 chez Pays de la Loire Coopération Internationale. Mon rôle est d’appuyer l’animation et la communication au sein du réseau. J’ai pour mission de valoriser les projets d'Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale mis en œuvre en Pays de la Loire. Pour cela, je suis amenée à me déplacer dans les établissements scolaires de la région, afin d’assister aux projets soutenus par Pays de la Loire Coopération Internationale, notamment les Tandems Solidaires, et la Campagne Liban.

Le 20 mai 2021, je rejoins le collège Léo Délibes avec la journaliste Hélène Bielak, afin d'assister à la séance de rencontre-retrouvailles pour le projet Liban. Il s’agit d’un temps d’intervention de la journaliste de Globe Reporters au sein d’une classe de 3ème qui participe au projet Liban.

 Hélène commence par féliciter les élèves pour leur travail malgré le contexte. Selon elle, leur réalisation est l'une des plus abouties. Les élèves indiquent que 10 séances de travail ont été nécessaires pour réaliser le magazine.

Hélène leur pose des questions sur leur travail, et notamment comment s'est fait le choix de la une. Un élève lui répond que la une est le fruit d'un travail collaboratif entre plusieurs élèves. Il y a eu un débat ainsi qu'un vote sur le titre du magazine. Il précise que le choix des images a été difficile : ils ont décidé de leur une en respectant le fil conducteur de leur magazine : le thème de la jeunesse. Hélène leur explique que les questions qu'ils ont dû se poser quant au choix de la une sont celles que les journalistes se posent dans les rédactions.

Ensuite, Hélène passe en revue le magazine (l'édito, le sommaire, les articles) et interroge les élèves sur leur façon de travailler. Les élèves expliquent avoir choisi des thèmes qui les ont percutés, et qui pourraient être intéressants pour les autres élèves ici en France. L'une d'entre eux précise avoir travaillé sur l'accueil des réfugiés suite à une interview qui l'a beaucoup touchée sur le trajet d'une jeune fille réfugiée, son parcours et ses difficultés d'intégration.  

Une grosse partie de leur travail a consisté dans la synthèse de la matière dont ils disposaient. Hélène leur explique qu'il s'agit d'une contrainte de calibrage, avec laquelle les journalistes doivent composer lors de la rédaction de leurs articles. Le temps de découpe de l'article pour qu'il ne soit pas trop long est parfois aussi long que le temps d'écriture.

Les professeurs soulignent que les élèves ont pris le temps de retravailler leurs articles afin de trouver la meilleure formulation possible, pour que les articles soient clairs et compréhensibles.

L'un des articles mettait en lumière une initiative locale pour lutter contre les déchets : Hélène explique aux élèves rédacteurs de cet article que ce qu'ils ont fait s'appelle du journalisme de solution.

Pour la deuxième partie de son intervention, Hélène sensibilise les élèves au repérage des “Fake News” qui se propagent sur Internet.

Elle leur présente différents articles ou posts sur les réseaux sociaux, et les élèves donnent leur avis sur la véracité des faits avancés. Hélène montre ensuite aux élèves comment accéder à l'onglet « à propos » d'un site qu'on ne connait pas, pour déterminer sa fiabilité. Elle leur montre également comment réaliser une recherche d'image sur Google, afin de vérifier si l'image utilisée dans un post Facebook est sortie de son contexte.

Interviews

Salomé, 14 ans  

Qu'est ce qui t'a le plus intéressée dans ce projet ?

Tous les sujets m'ont intéressé, en premier le street art, mais ensuite je me suis dirigée vers l'éducation. C'est une image de l'éducation avec des professeurs plus proches de leurs élèves, avec une philosophie assez étonnante, c'est poignant. La personne qu'on a interviewée, Maryam, tient à cette philosophie, et est proche de ses élèves. Elle veut en faire des adultes épanouis et proches de la nature.

Qu'est-ce que ce projet t'a donné envie de faire ?

Écrire des articles et agir en France sur l'écologie.

Marie Clech, Professeur de Français 

Pourquoi avoir choisi de participer à ce projet ?

On a voulu participer à ce projet car ce qui nous semblait intéressant était l'ouverture à l'étranger. Cela est d'autant plus important que nous sommes dans un collège rural isolé, donc on a à cœur de proposer à nos élèves une ouverture culturelle la plus large possible. C'est d'autant plus primordial en temps de Covid parce qu'on se sent coupés des autres. Pour nous c'était une chance pour les élèves, de développer leur regard sur une culture différente.

Qu'est-ce qui vous intéresse en tant qu'enseignant dans ce type de projet ?

Cela permet de développer des compétences écrites et orales, mais aussi la compétence de coopération. Ce qui est formidable sur ce genre de projet c'est qu'on n'est pas tous seuls : des professionnels peuvent venir, des intervenants extérieurs qui viennent enrichir notre vision des choses et complètent notre travail. On s'ouvre à d'autres façons de faire.

Quelle est la plus-value de ce projet ?

C'est le fait de valoriser leur travail à travers un produit fini (là c'est un magazine numérique). Ils voient le fruit de leur travail très concrètement, les collègues y ont accès, leurs camarades et leur famille également. Esthétiquement c'est sympa. Ils ont un projet de classe, ce qui permet de fédérer les élèves. Ils apprennent à travailler ensemble. Il y a aussi une plus-value dans le rayonnement : être relié à d'autres collèges, participer à un concours, les gens peuvent voir notre travail, etc.

Pays de la Loire Coopération Internationale

Pays de la Loire Coopération Internationale est le réseau régional multi-acteurs des Pays de la Loire. Il soutient les acteurs de la coopération internationale en Pays de la Loire au service d’actions de coopération internationale plus efficaces et plus pérennes. Il favorise l’ouverture à l’international des habitants des Pays de la Loire.

Informations pratiques

Siège social : 83 rue du Mail 49100 ANGERS

Email : contact@paysdelaloire-cooperation-internationale.org

Téléphone : 0241359300

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Agence Française de Développement
Région Pays de La Loire
Agence de l'Eau Loire-Bretagne
Service Civique
Fonds pour le développement de la vie associative